Vaincre la peur de l’eau et l’aquaphobie

EVALUEZ VOUS ?

 

Quand vous pensez à l’eau, ressentez-vous comme un malaise ?

Quand vous voyez une étendue d’eau,  préférez vous vous mettre en retrait ?

Si vous entrez dans l’eau, est ce que cela génère des crispations ?

 

Est-ce que vous vous dites ?

  • « Mettre la tête sous l’eau, quelle horreur, j’étouffe »
  • « Je nageotte où j’ai pied, la profondeur me fait peur »
  • « Enlever les pieds du fond m’oppresse,  il faut que je m’accroche »
  • « Me montrer en maillot de bain ! C'est trop difficile pour moi, je n’ose pas »
  • « J’ai honte de ne pas savoir nager, je suis la/le seul(e) dans ma famille »

Si vous répondez oui à au moins une question et que vous souhaitez ...

Changer et goûter à l’autonomie aquatique ?

 

 

Vous déplacer dans l’eau avec aisance, plaisir, confort et sécurité ?

 

 

Sachez que c’est possible quel que soit votre âge !

plus de 15000 personnes l'on découvert 

Depuis plus de 30 ans, la méthode élaborée par Alain Beylier, permet d’accompagner des "personnes en  mal être"  dans l’eau, - qualifiés d’aquaphobes-, avec :

 

  • des techniques douces et contractuelles
  • une approche respectueuse de chacun avec le plaisir comme moteur
  • des valeurs de tolérance, d’écoute et de partage
  • l’élaboration d’un projet de réussite dans une ambiance conviviale.

Sujet tabou jusqu’à la fin des années 80’, l’existence d’approches spécialisées a été relayée par les médias sous les termes «cours d’aquaphobie», « vaincre l’aquaphobie », «combattre la peur de l’eau ».  

 

Si le terme « aquaphobie » est employé dans le vocabulaire commun, il serait plus juste de parler de peur, d’appréhension ou de malaise dans l’eau.

 

Cela recouvre en effet, de nombreuses situations allant de la personne mal à l’aise, au manque de technique de nage, à la peur extrême (phobie) du milieu aquatique.

 

Alain Beylier, président et créateur des approches du Centre d’Etudes témoigne :

« Je crois que les vrais aquaphobes, j en vois peu…et si je donnais un chiffre je dirais que 10% à 15% des personnes que je rencontre pourraient être rangées dans une catégorie d’aquaphobie…Les autres pour moi sont des personnes qui sont mal à l’aise dans l’eau pour différentes raisons, qui ont des peurs effectivement mais qui ne sont pas aquaphobes. Pour moi l’aquaphobe, même quand il parle de la piscine, se met à trembler…on pourrait dégager des caractéristiques aquaphobiques mais je pense que les vrais aquaphobes ne viennent pas c’est trop compliqué pour eux… »

 

Rassurez-vous, pour une grande majorité, vous ne souffrez pas d’aquaphobie mais d’une peur dans l’eau d’intensité variable.

 

Vous arrive-t-il d’avoir plaisir à être, sous certaines conditions, dans l’eau ?

 

Vous avez répondu OUI ?

 

Bienvenue, « Le plaisir de nager » c'est AUSSI pour vous !